Métro

Le métro de Lausanne est l’un des systèmes de transport en commun desservant la ville suisse de Lausanne et son agglomération, dans le canton de Vaud. Exploité par les Transports publics de la région lausannoise (TL), il comporte deux lignes aux caractéristiques et aux histoires très différentes, totalisant près de 14 kilomètre desservant au total 28 stations dont une seule commune aux deux lignes, Lausanne-Flon, terminal souterrain connecté à la gare de Lausanne-Flon et situé au cœur de la ville de Lausanne.

Chaque ligne possède des caractéristiques qui leur sont propres et incompatibles entre elles : la première ligne (M1) a été construite pour relier l’UNIL et l’EPFL au centre-ville et est en service depuis 1991. Il s’agit d’un métro léger qui est initialement apparenté à un tramway, en particulier par son premier nom commercial, Tramway du sud-ouest lausannois (TSOL). La seconde ligne (M2) a été construite pour relier le nord et le sud de la ville et est en service depuis 2008. Il s’agit d’un métro sur pneumatiques entièrement automatisé et étroitement dérivé des technologies utilisées sur la ligne 14 du métro de Paris résultant de la transformation et du prolongement de l’ancienne ligne de chemin de fer à crémaillère Lausanne-Ouchy ouverte en 1877, qui fut elle-même un funiculaire jusqu’en 1958, et fermée en 2006. Une troisième ligne (M3), qui reprendra les mêmes technologies que la seconde ligne, est en projet et devrait voir son premier tronçon inauguré à l’horizon 2025.

La ligne M2, surchargée dès son ouverture a été équipée de trois rames supplémentaires en 2017, permettant de passer de 5 600 à 7 000 voyageurs par heure. À plus long terme, le problématique tronçon à voie unique sera réglé, en lien avec la création de la ligne M3 entre la gare de Lausanne, le Palais de Beaulieu et la Blécherette où un nouveau quartier de 13 000 habitants et emplois est en cours de création.

Il prévoit de réaffecter l’actuel tunnel entre les stations Lausanne-Gare et Lausanne-Flon ainsi que la première station à la nouvelle ligne tandis que la ligne M2 profitera d’un nouveau tunnel entièrement à double voie et d’une nouvelle station sous la gare. La première phase du M3, entre les deux stations pré-citées, est annoncée pour 2025, le tronçon jusqu’à la Blécherette est prévu dans un second temps.

Le métro lausannois constitue le seul réseau de métro de la Suisse. En 2018, le métro transporte 45,356 millions de voyageurs.

Dernière mise à jour de la page : 31/12/2020.

%d blogueurs aiment cette page :